Grâce à l’animation liturgique, la Parole prend corps en moi et s’enrichit par la lecture, la méditation et l’approfondissement. Elle n’est plus la mienne mais celle de Jésus-Christ qui transpire en moi et par moi. Je me dis souvent, comme Jean-Baptiste : “Il faut qu’il grandisse et que je diminue ou plutôt que je diminue pour qu’il grandisse.”

La liturgie est un service, au service du peuple de Dieu, une action de grâce. Être dans la liturgie et l’animation depuis des années, ce service n’a jamais été un poids ni une contrainte. Je l’ai toujours vécu dans la joie, au service de la congrégation et de l’église. La liturgie et l’animation sont tout un. Pour moi, c’est à travers tout mon être que je transmets le message de l’Alliance du Christ, sa Bonne Nouvelle.